Entretien avec Sergueï Koltsov, inventeur des Correcteurs d’Etat Fonctionnel (CEF)

L’éminent chercheur et inventeur des Correcteurs d’Etat Fonctionnel, Sergueï Koltsov, répond à vos questions.

 

Bonjour Monsieur Koltsov,

Je m’appelle Alexey. J’ai l’honneur de représenter la société Quant’Essence, partenaire officiel de la société Centre Région depuis 2013 et leadeur dans la vente des Correcteurs d’Etat Fonctionnel, CEF. La société Quant’Essence distribue les CEF en France, en Europe, mais aussi dans le monde.

Nos clients français et européens, utilisateurs des CEF, ainsi que tous les membres de l’équipe Quant’Essence ont exprimé une profonde déférence et reconnaissance pour mettre à la disposition de tous ces fabuleux outils holistiques que sont les Correcteurs d’Etat Fonctionnel. Un grand merci à vous, Monsieur Koltsov pour cette merveilleuse technologie !

Nous avons sélectionné un certain nombre de questions, parmi les plus fréquemment posées par nos clients. Je vais vous les poser au fur et à mesure de cette interview. La première question est :

 

1. Les CEF protègent-ils contre les effets néfastes du WI FI, si oui, quels CEF conseillez-vous ?

Pour cela, il faut mettre les CEF directement près du routeur Wifi. Ils corrigeront la partie du rayonnement électromagnétique qui est ce que l’on appelle une composante informationnelle. Parce que tous ces appareils fonctionnent aux ondes transversales, comme indiqué dans les équations. Ils n’agissent pas beaucoup sur la physiologie.

Ils agissent de façon concomitante que l’on ne peut pas déterminer par des équations. Les correcteurs n’impactent pas les appareils, y compris la technologie numérique, ils éliminent simplement le bruit informationnel.

Donc, ils suppriment le bruit informationnel, sans agir sur l’appareil lui-même ?

En aucun cas sur l’appareil lui-même.

Bien, la question suivante sera celle-ci :

 

2. Les CEF protègent-ils contre les effets des téléphones mobiles, la 4G et la 5G ? Quels correcteurs choisir à cet effet ?

C’est une question difficile… Je comprends parfaitement de quoi il est question. Du fait qu’en Europe, on passe actuellement à la téléphonie mobile à haute fréquence. Et tous les problèmes informationnels commencent en effet dans le diapason de hautes fréquences, diapason dit millimétré. Car les CEF fonctionnent dans un diapason de fréquences précis, moins de 2 millimètres. Il n’existe pas de dispositifs techniques de ce genre, et il est difficile de trouver des moyens de mesure.

En effet, ces problèmes vont se poser. Plus les fréquences du réseau mobile seront élevées, plus il y aura de problèmes d’ordre informationnel. Cette question m’a été posée pour la première fois il y a 7 ans, en Allemagne.

En Suisse, un employé en charge de l’installation de tous les réseaux cellulaires, me dit : nous comprenons, mais qu’est-ce qui va se passer pour la population ? Je réponds : une catastrophe.

Pourrait-on finir sur une note positive tout de même ?

Dans ce cas, il faut coller sur chaque portable une protection téléphone ou encore, sur chaque appareil, source d’émission.

Vous recommandez au moins une protection téléphone, c’est cela ?

Oui, la protection téléphone va enlever le bruit informationnel.

D’accord.

Le seul inconvénient, c’est qu’il faudra recharger la batterie des téléphones portables plus souvent.

 

3. La troisième question concerne la puce insérée dans la pièce d’identité française, au niveau de la photo et de la gorge de la personne.

Elle n’émet absolument rien.

C’est la question. Nombre de personnes pensent que cela exerce une action négative sur le champ biologique de l’homme. Est-ce vraiment dangereux et si oui, quels correcteurs pourraient assurer la protection contre ces effets néfastes ?

Non, ce dispositif électromagnétique ne peut rien émettre, tant qu’il n’est pas branché au réseau électrique. Il est sans danger.

C’est-à-dire qu’il s’agit d’une simple puce, inoffensive ?

Oui, une puce électromagnétique, sans danger.

C’est pourtant un support d’information ?

Oui, mais sous forme numérique. Cela n’a rien à voir. Pour illustrer ce que je viens de dire : dans ma vie, j’ai manipulé à souhait la technologie numérique, j’en ai programmé des roquettes pour plusieurs vies !

Parfait.

 

4. Nos clients sont inquiets de la survenue (accidentelle ou militaire) d’une catastrophe nucléaire. Dans certains descriptifs des CEF, il est question de la protection contre les rayonnements radioactifs.

Pourriez-vous préciser quels CEF sont les plus efficaces et donner sur une échelle de 1 à 100 le degré de son efficacité ?

En ce qui concerne le champ radioactif, je dirais les CEF 14 et 15. Ils contiennent justement des canaux dont l’action a été vérifiée, le fait qu’ils arrivent à atténuer considérablement le rayonnement radioactif dans un bâtiment par exemple. Le CEF Anticataclysme doit protéger aussi, même si on ne l’a pas testé concrètement, car il est orienté vers autre chose.

Les n°14 et 15 doivent réduire l’intensité des rayonnements radioactifs. Mais cela ne concerne pas les situations telles que la guerre nucléaire ou l’accident qui est survenu à Fukushima. Personne n’est assuré contre cela.

Néanmoins, cette question a été posée.

Il ne faut pas avoir peur d’une guerre nucléaire. Car si cela arrive, personne n’y survivra.

Oui, on n’aura pas le temps d’avoir peur !

Bien. Y a-t-il d’autres correcteurs qui pourraient exercer cette fonction ?

On n’a pas testé.

On n’a pas testé, d’accord.

 

5. Pouvez-vous décrire de façon scientifique l’action des CEF face à certains degrés ou matériaux radioactifs ? soit le mécanisme : comment fonctionnent-ils ?

C’est une question vraiment compliquée.. On a testé les canaux enregistrés sur les CEF. Ils réduisent bel et bien l’intensité des rayonnements radioactifs. Ces canaux sont enregistrés sur les CEF 14 et 15. Concernant le mécanisme, je ne me suis pas posé la question.

Et même si on donnait des explications, elles ne seraient pas faciles à comprendre.

En principe oui.

C’est de la physique, de la théorie.

 

6. Y a-t-il un usage à suivre scrupuleusement pour bénéficier d’une protection maximale ?

Mais pourquoi est-il tout le temps question de la protection ? Pourquoi les gens ont-ils si peur ?!

En effet, de nombreuses questions tournent autour de cela. Mais dans ce cas précis, on demande s’il existe un protocole précis qu’il faudrait respecter.

Non, du tout.

Il existe un protocole de base. Il suffit ?

N’importe quel CEF est fait de sorte à géométriser l’environnement. On appelle cela la géométrisation. Tout ce qui crée une discordance par rapport aux rythmes de l’organisme humain, aux rayonnements du cosmos et de la terre, le CEF essaiera de le transformer. Car la plaque scanne un très grand volume. Il ne s’agit pas de surface, mais de volume.

 

7. Très bien. Avez-vous déjà pensé à créer un antidote au nucléaire ?

Non, pas encore.

 

8. Nos clients demandent régulièrement s’il est possible d’acquérir le livre de Koltsov. Autant que je sache, à ce jour, vous n’avez pas encore publié de livre ? Avez-vous l’intention d’en écrire un prochainement ?

Cela dépend. Qu’est-ce que l’on voudrait trouver dans ce livre ? Les bases théoriques ? Oui, elles sont très exotiques. Les recommandations pratiques ? Toutes les informations sont sur internet. Les notices fournies sont largement suffisantes. De toute façon, on me fait valider tous les écrits.

Visiblement, ce n’est pas suffisant, si je comprends bien.

Si ce besoin devient vital, je ferai cet effort.

Ce sera plutôt des mémoires ?

Ah oui, j’ai encore le temps !

 

9. Avez-vous entendu parler des chemtrails ?

Il y a de plus en plus d’informations sur Internet à ce sujet. Certains gouvernements auraient accepté de répandre des produits chimiques dans le ciel afin d’influencer le climat du pays. Existe-t-il un CEF qui permettrait de résister aux chemtrails et à tous les produits qui les composent et qui nous intoxiquent ? En avez-vous entendu parler ?

J’en ai même vu en Allemagne.

Certains disent qu’il s’agit de l’information.

Ce n’est pas de l’information. C’est un traitement du territoire qui fait que le taux de natalité en Allemagne est seulement de 1,3.

Donc, il y a un lien de cause à effet ?

Bien sûr. Ils n’utilisent pas de façon massive les CEF. Or, la personne qui utilise les CEF structure l’eau avant toute chose. C’est l’élément le plus important qui va nettoyer l’organisme, éliminer toute substance indésirable.

Donc, la recommandation c’est d’avoir un assortiment de base au minimum ?

Mais bien sûr. Il suffit que les gens utilisent les CEF régulièrement. Dans ce cas, rien ne pourra les atteindre.

Très bien.

Ceux qui utilisent les correcteurs depuis 1 an et demi – 2 ans, arrêtent d’aller à la pharmacie et chez les médecins.

Cela nous le savons, notamment de la conférence scientifique qui se déroule en ce moment même dans la salle d’à côté.

 

10. Sous quelle forme l’information est-elle « prélevée » d’une plante, d’une pierre… et comment est-elle ensuite « inscrite » sur le CEF ? Comment se fait-il que cette information ne s’efface pas ?

J’ai breveté uniquement la technologie de l’assemblage pour qu’il soit impossible d’effacer cette information.

Étant conscient du danger de cette situation, je n’ai pas voulu breveter le dispositif du résonateur. Sur le principe de fabrication, je réponds parfois en quelques mots pour expliquer comment est conçu le CEF de façon approximative.

SI la personne s’intéresse à ce qui est le Merkaba, champ de lumière. Nous avons réussi à reproduire formellement cette image. Renseignez-vous sur Internet ou ailleurs, c’est très intéressant. Oui, le Merkaba.

Et le résonateur, pour nos lecteurs, c’est ?

Le résonateur est un appareil qui enregistre la lumière réfléchie de n’importe quel objet tel que de l’eau, un dessin, des feuilles, des arbres, peu importe.

Donc, la lecture de l’information se fait grâce à cet appareil ?

Tout à fait. Du reste, c’est un résonateur passif qui ne nécessite pas de piles, rien du tout.

C’est unique en son genre !

 

11. Plusieurs CEF portés à la fois sur soi ne peuvent-ils pas nuire en envoyant à l’organisme trop d’informations différentes ?

Il n’y aura pas d’interférence, car chaque CEF agit exclusivement sur l’endroit où il est porté. Je suis un peu fatigué d’expliquer qu’il est plus efficace de faire un rééquilibrage énergétique une fois de trop, c’est-à-dire de supprimer les blocages dans l’ensemble de l’organisme, plutôt que de porter une batterie de CEF sur soi.

Dans tous les cas, les CEF n’auront qu’une action locale sur les endroits où ils sont posés et non pas une action sur l’ensemble de l’organisme.

Très bien.

 

12. Peut-on associer l’utilisation des CEF aux combinaisons chiffrées de Grigori Grabovoï ?

Si oui, donnez-nous les méthodes de combinaison les plus efficaces. Peut-on poser un papier avec une série de chiffres sur un CEF dans un but d’amplification mutuelle ?

Je voudrais souligner que le courant de Grabovoï est très populaire en Europe.

Je suis au courant. Mais les CEF n’ont pas de rapport avec l’idéologie de Grabovoï. L’ensemble des CEF produisent des champs de torsion naturels. Tandis que les séries de chiffres (j’avais observé quelques hologrammes de Grabovoï) donc, ces séries de chiffres créent un champ stagnant, ce qui n’est pas vraiment caractéristique du système vivant. C’est la raison pour laquelle j’ai perdu l’intérêt pour ces images et séries de chiffres.

C’est-à-dire qu’elles sont statiques et donc pas vraiment adaptées ?

Oui, il faudrait ajouter une information verbale supplémentaire pour qu’elles soient plus efficaces.

La question suivante est :

 

13. J’ai cru comprendre que certains CEF, comme le n°10 « Souplesse » ou le n°9 « Ouverture du cœur » comportaient des séries de chiffres de Grigori Grabovoï. Comment cela se fait-il ? Est-ce exact ?

C’est une erreur. Les séquences numériques de Grabovoï ne peuvent pas figurer sur les CEF.

Et vous n’avez pas travaillé ensemble ?

Non, jamais. Et je ne l’ai pas rencontré personnellement.

Très bien.

 

14. Est-ce exact qu’il existe des CEF incompatibles entre eux ?

Sur Internet, on peut parfois lire qu’il n’est pas recommandé de combiner l’utilisation des CEF bleus à celle des CEF mauves ou à certains CEF de la série exclusive. Est-ce vrai ?

Je comprends la question. C’est seulement la série mauve des CEF qui présente une spécificité, elle comporte des canaux cosmo-énergétiques qu’il est possible de programmer.

Les gens sont parfois un peu fainéants et oublient les spécificités de la technologie de ces canaux. Si le canal est ouvert sur un CEF et que son utilisateur l’avait activé pour une durée précise, dans ce cas, avant d’utiliser d’autres CEF, il est nécessaire de refermer ce canal. Et c’est seulement après l’avoir refermé que l’on peut utiliser les autres plaques. Autrement, n’importe quel autre CEF stoppera l’action de ce canal et il faudra l’activer à nouveau.

Cette question revient souvent, car les gens s’emmêlent les pinceaux avec ces canaux.

Il ne faut pas entrer là-dedans si cela vous semble trop compliqué. Celui qui souhaite approfondir et obtenir de meilleurs résultats peut travailler en mode actif, en ouvrant les canaux.

Et pour les autres utilisateurs ?

Ceux qui n’ont pas le temps ou l’envie de se compliquer la vie avec l’ouverture des canaux, peuvent utiliser les CEF mauves en mode passif.

D’accord, très bien. C’est uniquement pour ceux qui le souhaitent.

 

15. Monsieur Koltsov, pourriez-vous nous parler du CEF Diapason ?

Comment fonctionne-t-il ? De quelle manière renforce-t-il l’action des autres correcteurs ?

En fait, le CEF Diapason diffuse l’information de l’eau d’une source en Mongolie, un endroit très particulier. J’y suis allé moi-même, j’ai parcouru un terrain de 4 hectares à une altitude de 2200m. Le versant est couvert de vapeur. A cet endroit, on compte près de 108 sources d’eau.

Cette source se traduit comme 108 gouttes. Le 108 est un nombre sacré pour les bouddhistes. Mais sur le plan strictement physiologique, ils conseillent de terminer tous les traitements, quels qu’ils soient, par l’eau de cette source. Pour stabiliser les résultats du traitement et prolonger ses effets etc.

Nous avons regardé : et il est également possible de commencer par le CEF Diapason. Parce qu’il amplifie l’action de tous les autres CEF, relance les canaux, et puis il y a les informations de ces eaux de source, mais seulement celles qui sont en rapport avec la physiologie.

J’imagine mal que l’on puisse renforcer l’action de la série or, car elle touche à tout à fait autre chose.

Très bien. Le CEF Diapason présente-t-il d’autres spécificités d’utilisation ?

Non, il a une action très douce, très harmonieuse. Le CEF Diapason est très vaste d’utilisation.

On a même le projet d’incorporer sa fonction dans les boitiers, si j’ai bien compris ?

C’est une autre histoire. Lorsqu’on m’en a parlé hier, j’ai dit : « on a encore décidé quelque chose pour moi ».

D’accord, je comprends. Question suivante :

 

16. Le CEF « Beauté des dents » favorise-t-il le renforcement de l’émail et permet-il de réduire la sensibilité dentaire ?

Aide-t-il en cas de parodontose et en cas de déchaussement dentaire ?

Il faut vérifier, car ces CEF, je m’en suis occupé il y a bien longtemps. A l’époque où je m’étais fait faire des implants dentaires. Car depuis mon enfance, j’avais un problème avec mes dents. 

En fait, le CEF « Beauté des dents » a été conçu pour éviter des complications post-opératoires. Car à la suite d’une intervention chirurgicale, le chirurgien-dentiste est obligé de faire des piqures anti-inflammatoires.

Je n’ai jamais eu une seule piqure d’anti-inflammatoire. Alors, le chirurgien insistait : « Dans ce cas, tu dois revenir demain pour une observation ». Je suis donc revenu le lendemain. Il a pris beaucoup de temps à bien tout regarder. Puis il me dit : « Je suis convaincu, raconte ce que tu as fait ! ».

Je lui dis : « Tu vois le CEF ? Je l’ai mis à l’endroit où tu m’as ouvert la gencive. Ça y est, il n’y a plus de problème ».

J’ai vécu la même chose : le lendemain, ils ne comprenaient pas pourquoi rien n’a enflé, rien n’a jauni. Ils me demandent : « Pourquoi tu n’as pas le visage jaune après l’implantation ? ».  Je dis : « Je ne sais pas ». Mais je n’ai pas osé leur parler des correcteurs. Les chirurgiens sont sceptiques.

Celui qui m’a fait les implants est désormais un fervent partisan des CEF. Chez les personnes qui font de la parodontose et de la parodontite, il y a généralement beaucoup de problèmes avec les implants, car les rejets sont très fréquents. La reconstitution du tissu osseux, c’est également une question intéressante…

Je suis tout à fait d’accord !

Car j’ai subi moi aussi une greffe osseuse. Et quand le chirurgien m’a demandé : « Tu n’as pas de contre-indications religieuses ? » Ah OK, j’ai compris ! Je dis : « Vous voulez me greffer le tissu du cochon ou de la vache ? Ne faites pas cela, parce que vous ne savez pas quand ils sont nés, car c’est 50/50 : vous avez 50% de réussite et 50% d’échec, parce qu’il y a discordance dans les stéréotypes dynamiques chez l’homme et chez l’animal en question. Donc, mettez-moi du tissu synthétique, je l’apprivoiserai ». Et tout va bien.

J’ai eu la même chose! Ils me disent : « Vous avez une forme olympique pour ne pas faire de complications le second jour après l’implantation dentaire et la greffe osseuse ! »

Non, il n’y a jamais de complications.

Ils étaient simplement sous le choc, car ça n’avait même pas enflé.

Mes dentistes m’invitent cet automne à un congrès de dentisterie en Italie. Ils veulent parler haut et fort de cette technologie. Ils disent qu’il y a beaucoup moins de problèmes avec les patients.

Absolument, surtout que nous l’avons vérifié par nous-mêmes.

Oui, on a servi de cobaye comme les membres de l’équipe les moins importants.

 

17. Est-il vrai qu’il faut éviter d’utiliser les CEF avant une intervention chirurgicale ou une visite chez le dentiste ? 

Car le CEF atténuerait les effets de l’anesthésie. Mais qu’en est-il alors du CEF « Beauté des dents » ?

Justement, après les manipulations et les interventions, le placer sur la joue.

Donc, il faut l’utiliser après.

Oui, bien sûr. Cette recommandation est importante, car nous avons des précédents. Une dame à qui on a tout expliqué, car elle se préparait à une intervention à ciel ouvert, elle était déjà lavée, rasée. Et là, elle attrape un CEF et elle s’allonge dessus. Les autres lui injectent l’anesthésie et n’arrivent pas à comprendre : son cœur risque de lâcher s’ils augmentent encore la dose ! On l’a opérée pratiquement à vif…

En effet, on peut rencontrer des problèmes avec l’anesthésie.

 

18. Parlez-nous SVP du Correcteur d’Etat Fonctionnel « Mamma » et des résultats obtenus avec.

Justement, pendant la conférence qui se déroule en ce moment, certains font des exposés au sujet du CEF « Mamma ». En fait, ce correcteur traite les problèmes qui touchent le sein chez la femme… Toute sorte de mastomathies, de tumeurs au sein etc., tous ces problèmes en fait. Oui, il doit résorber tout épaississement. A quel point, seul le temps nous le dira.

Le CEF Mamma présente quelques particularités : par exemple, vous pouvez faire des compresses à l’eau structurée avec ce CEF, afin que l’action sur l’organe atteint soit plus prolongée. Pas seulement 5 – 10 minutes, mais il faut structurer de l’eau, tremper un tissu et l’étaler sur le sein pendant deux heures.

Alors, la question suivante :

 

19. On trouve sur Internet des mises en garde à l’attention des utilisateurs des CEF or et des CEF comportant des canaux Maya.

Des thérapeutes affirment que les personnes entretenant des pensées négatives peuvent avoir des conséquences indésirables suite à l’utilisation de ces correcteurs, notamment ceux qui comportent des canaux Maya, car ils font miroir aux énergies négatives.

Pourriez-vous nous éclairer sur ce point ? Si c’est vrai, alors, comment faire pour utiliser l’énergie renvoyée par les CEF qui font miroir ?

Non, mais on ne peut pas utiliser l’énergie renvoyée par ces CEF. Puisqu’il s’agit en fait d’une sorte de punition suite à un mauvais comportement de la personne.

Cette énergie renvoyée ne peut pas être utilisée ?

Non, absolument pas.

J’ai rencontré pour la toute première fois avant-hier le seul et unique précédent, quand le CEF n°23 a absorbé un amas d’énergie négative et n’arrive pas à le pulvériser. Je pense à une action prolongée délibérément.

C’est le plus probable, car je ne comprends pas sinon comment on peut envoyer de l’énergie négative de façon continue. Il se peut qu’il existe des techniques de magie noire pour cela. Et le CEF dans tout cela, il n’y a plus qu’à le bruler.

Oui, cela arrive..

Donc, les utilisateurs ne doivent pas craindre des pensées ou des humeurs négatives ? Car, vous savez, on peut avoir peur d’utiliser les CEF aux canaux Maya quand on ressent une émotion négative… Que ça puisse lui retomber dessus.

Non non, cela ne fait rien du tout ! Si la personne ne souhaite de mal à personne et n’a aucune intention de nuire…. Autrement, les personnes vraiment mal intentionnées obtiendront très vite un effet boomerang.

C’est-à-dire que cette mise en garde ne concerne que la personne qui souhaite faire du mal à autrui ?

Justement, le CEF ne la laissera pas faire ça.

Très bien. Une question au sujet de l’utilisation des CEF de la série mauve. Cette série nécessite l’ouverture des canaux.

Pas forcément

Oui, on a le choix de le faire ou pas.

 

20. Est-ce que les personnes qui ne ressentent pas encore les énergies subtiles ont un moyen de savoir si le canal énergétique d’un CEF est bien ouvert ?

Non, les canaux, c’est vraiment une question à part.

C’est-à-dire, au risque de nous répéter : si la personne a du mal avec l’ouverture des canaux, elle peut utiliser les CEF en mode passif, n’est-ce pas ?

Tout à fait, tout à fait, pas besoin de se prendre la tête avec ces canaux. Ni ouvrir, ni fermer. C’est justement pour ça que l’on a mis au point les CEF, c’est pour éviter de rentrer dans tous ces détails.

Le travail avec les canaux s’adresse à ceux qui en ressentent le besoin et l’envie. C’est ça ?

Oui, c’est cela. Et à ceux qui utilisent les canaux à titre professionnel, soit ceux qui prennent la responsabilité de soigner d’autres personnes à l’aide de ces canaux.

Nous n’avons jamais eu l’intention de soigner qui que ce soit. Tous les CEF sont des moyens de PREVENTION.

D’accord, si on ne sait pas se servir des canaux correctement, on utilise les CEF en mode passif, sans les activer.

Pas besoin de s’en préoccuper en effet. Ou alors, il faut le faire sérieusement.

 

21. On sait que la shungite neutralise les ondes électromagnétiques. Peut-elle annuler les effets des CEF ?

La shungite est une forme particulière de carbone, une roche sédimentaire de nature organique. Certes, elle possède des propriétés informationnelles, MAIS ! Tôt ou tard, n’importe quel minéral est saturé par les informations.

Lorsque la shungite est utilisée pour filtrer l’eau ou en guise de protection, par exemple, il faut surveiller de près le moment où elle se déchargera et ne fonctionnera plus. 

Et il est très compliqué de préserver l’information. C’est pour cela qu’il nous a fallu beaucoup de temps pour apprendre à conserver l’information, afin d’éviter qu’elle ne puisse être effacée.

L’information qui ne s’efface pas, mais qui doit être quand même envoyée ?

En réalité, le CEF n’envoie pas d’information. Il fonctionne comme une grille de diffraction. Le CEF transforme simplement les flux extérieurs, en les alignant sur ce qui est enregistré sur les petits aimants.

 

22. Pourquoi la durée de structuration de l’eau à l’aide des CEF de la série exclusive et de la série de collection est beaucoup plus longue que pour les CEE de la série de base, les bleus, par exemple ?

Pourriez-vous l’expliquer d’un point de vue scientifique ?

Le rythme physiologique minimal de base se situe autour des 2 heures. Lorsque j’ai enregistré les informations provenant des objets naturels tels que des plantes ou des minéraux, ils reproduisaient en règle générale ce même rythme de 2 heures.

Alors que ces dernières années, j’ai commencé à découvrir des sources d’eau qui, lors de l’enregistrement sur les supports d’information, nécessitent un temps extrêmement long.

Les sources de Mongolie dont nous parlions tout à l’heure demandent pour certaines jusqu’à 4 heures, et pour d’autres même jusqu’à 6 heures de temps.

Il existe même des sources en Mongolie qui nécessitent 7 heures pour l’enregistrement des informations. Alors que le record revient à une source dans la région de Kirov qui demande 12 heures d’enregistrement au moment de la fabrication. L’eau est un objet tellement unique en son genre, qu’elle devra être étudiée par de nombreuses générations futures !

Donc, en cas de rythmes aussi lents, sur les supports, on assiste à une amplification de résonance de 5 à 6 octaves. Et malgré cela, il faut compter au moins 20 à 25 minutes.

Bien.

23. Pourriez-vous nous indiquer une méthode efficace pour bien choisir les correcteurs d’état fonctionnel ?

Quand on découvre cette technologie, on a envie d’acquérir tous les correcteurs. Mais la plupart du temps, c’est impossible pour des raisons financières. D’où cette question : quels CEF devrait-on avoir à la maison, indépendamment des problématiques de chacun ?

En fonction de vos besoins, il peut être préférable, voire nécessaire de disposer des conseils personnalisés d’un thérapeute. J’en discutais justement avec ma femme ce matin.

Il existe bien un assortiment de base, minimal, c’est-à-dire les CEF N°1, 2, 5… La base sert à nettoyer les intestins avant tout. Pourquoi les intestins ? Parce que si les intestins fonctionnent bien, alors les ¾ de notre immunité sont assurés.

Mais il existe un tas de problèmes d’origine informationnelle, dus notamment à l’interaction avec les gens, à la présence de virus. On ne peut pas les prédire. C’est pour cela qu’il faut choisir en fonction de votre situation précisément.

Il faut rappeler qu’initialement, de part ma formation, j’étais un matérialiste.  Le plus difficile pour moi, dans la conception des correcteurs, c’était le changement de ma vision du monde.

Aujourd’hui, je suis convaincu que la conscience est à l’origine de toute chose. C’est pour cette raison que l’action de la grande majorité des CEF passe par la conscience de la personne. Techniquement, c’est très difficile à faire, mais nous y sommes parvenus.

Dans tous les cas, les CEF n°1 et 2 sont incontournables, n’est-ce pas?

Oui, il convient toujours de commencer par les CEF n°1 et 2, mais il faut savoir que dans certains cas, ils ne suffisent pas. Par exemple, on peut attraper un virus, une infection, les glandes lymphatiques peuvent gonfler. Là, il faut réfléchir au correcteur qui peut aider.

 

24. Arrive-t-il que les CEF ne fonctionnent pas dans certains cas ?

Y a-t-il des circonstances dans lesquelles les CEF ne peuvent pas aider ? Pourquoi parfois n’obtient-on pas de résultat attendu ?

Cela signifie que les CEF n’ont pas été choisis par la résonance, individuellement, en fonction du problème de la personne. Si la personne est déjà malade, alors, c’est un nombre très réduit de correcteurs qui peuvent être efficaces et qu’il faut pouvoir sélectionner.

C’est pour cela que nous disons que nous n’avions jamais eu l’intention de soigner qui que ce soit. Mais si cela en arrive là, alors, il faut apprendre à se servir d’un pendule ou des baguettes. Parce que ce sont des énergies différentes. On dit bien que notre organisme possède initialement tout ce dont il a besoin, et même des outils de mesure. Et si, en plus, on travaille sur notre conscience, les correcteurs ne seront peut-être plus indispensables.

 

25. Pourquoi n’est-il pas recommandé de porter les Correcteurs d’état fonctionnel au niveau du cœur ?

C’était avant que nous ne le vérifiions. Vous pouvez les porter sur le cœur, sans inconvénient. Cela ne vous fera pas de mal.

 

26. Peut-on espérer dans l’avenir qu’un CEF soit mis au point pour éradiquer le virus VIH ?

Le virus VIH, responsable du SIDA.

A vrai dire, je n’ai pas traité ce sujet, mais si cela devient nécessaire, je pourrai m’y pencher. Puisque nous avons bel et bien lancé la série exclusive euh… non, la série de collection des CEF, une série à but curatif. Alors, on pourrait bien s’en occuper.

Car à ce jour, on diffuse déjà des CEF qui traitent la cirrhose du foie. Nous avons par ailleurs des supports pour les CEF qui pourraient aider en cas de différents types d’hépatites. Alors même que ces problèmes sont considérés comme extrêmement complexes par la médecine allopathique.

 

27. Allez-vous un jour fabriquer un CEF contre la chute de cheveux ?

Une question très intéressante du reste !

Pour tout vous dire, j’ai déjà un support existant pour cela, mais je n’ai pas eu l’occasion de vérifier son efficacité sur le plan statistique.

Ce n’est pas une demande très courante ?

Oui, mais ce besoin existe bien sûr. Si vous voulez, on peut fabriquer un CEF contre la chute de cheveux. 

 

28. Très bien. Combien de temps l’eau conserve-t-elle l’information reçue d’un CEF ?

Très longtemps. Car c’est de la résonance. Et le champ extérieur ne peut pas casser la structure de l’eau, créée par le CEF. Mais si vous avez un doute, il y a une règle d’or : avant de boire l’eau, agitez la bouteille.

Même si, entre temps, l’eau a reçu des informations indésirables, peu importe d’où elles viennent : des appareils électroniques, du réseau électrique… Bref, tout ce qui ne sera pas suffisamment stable, sautera au moment où vous agiterez la bouteille d’eau.

 

29. Les CEF sont des plaques informées. Une collaboration avec les esprits de la Nature a-t-elle lieu dans leur fabrication ?

Les esprits de la nature ? Non, je ne le fais pas… Mais les circonstances de ma vie ont fait que j’ai été soigné à plusieurs reprises par des chamans de la Sibérie.

Et je suis persuadé que dans de nombreuses situations de la vie, on peut communiquer avec les esprits de la forêt, de la nature. Et je sais le faire.

 

30. Si une femme enceinte utilise les CEF, cela peut-il avoir des conséquences pour le fœtus ?

Nous recommandons de boire de l’eau informée. Par ailleurs, vous pouvez faire les rééquilibrages énergétiques quotidiens. Mais je ne conseille pas de porter les CEF sur soi constamment, cela n’a pas d’utilité.

Nos gynécologues, ceux qui le font à titre professionnel, confirment qu’il n’est pas nécessaire de porter les CEF sur soi pendant la grossesse.

Quoique ma belle-fille, elle avait quelques problèmes féminins… elle vient d’avoir un bébé. Elle n’a pas arrêté de porter le CEF n°13 durant toute sa grossesse. Le bébé est né en parfaite santé, qui, sur le plan physique, est largement en avance sur les enfants de son âge.

Tout à fait. Nous avons beaucoup de retours d’expérience positifs des personnes qui ont utilisé et porté les CEF d’ailleurs. Même si en théorie on ne recommande pas de porter les CEF tout le temps sur soi pendant la grossesse.

Oui. Pourquoi le CEF n°13 ? Parce qu’en-dehors de la fonction qui améliore la concentration et l’attention, il a une autre fonction. Pour une femme qui est déjà enceinte, c’est fait pour que le fœtus soit en parfaite santé. C’est le meilleur CEF qui soit pour une femme enceinte.

Mais si je comprends bien, elle peut boire de l’eau structurée à l’aide de n’importe quel CEF et faire les recharges énergétiques avec ?

Oui, mais le mieux, c’est avec le n°13. Parce qu’il traite ce sujet de façon ciblée.

 

Malheureusement, notre entretien touche à sa fin.

Il nous reste bien sûr beaucoup de questions. Mais nous espérons pouvoir vous les poser lors d’une nouvelle interview dans un avenir très proche.

Je suis ouvert.

Un grand merci à vous, Sergueï Koltsov, pour cet entretien !

Merci de la part de tous nos clients et utilisateurs des CEF, de la part de tous les collaborateurs de la société Quant’Essence. Un grand merci à vous.

 

Couverture_Youtube

 

 

Publicités

Interview exclusive avec Sergueï Koltsov – posez lui vos questions

Scientifique de renom, inventeur des Correcteurs d’Etat Fonctionnel, Sergueï Koltsov, a accepté de donner une interview exclusive à l’équipe de QUANT’ESSENCE. L’entretien avec le chercheur aura lieu le 15 avril prochain, lors de la Xème conférence pratico-scientifique à Moscou.
Nous vous invitons à y participer, en nous adressant par voie électronique vos questions pour M. Koltsov. L’interview sera filmée, traduite en français et prochainement disponible sur notre chaine Youtube.
Nous vous remercions de nous adresser vos questions exclusivement à cette adresse contact@quant-essence.fr avant le 12 avril.
Nous rappelons également que Sergueï Koltsov est l’inventeur du CEF, mais pas du Salvator. Il ne sera donc pas en mesure de répondre aux questions relatives au Salvator.

Pour en savoir plus, visitez le site du distributeur officiel en Europe: https://www.quant-essence.fr/blog/interview-exclusive-avec-serguei-koltsov-posez-lui-vos-questions-n51

EXERCICE DE « LA BOULE ROUGE »

Méthode d’accumulation d’énergie à l’aide de l’Artefact Salvator

Pour les débutants 20 à 30 min suffisent. Avec le temps, on peut porter la durée de l’exercice à 40 min. Il est conseillé de faire cet exercice pendant 12 jours d’affilé, plutôt le matin, au début de chaque saison. Aussi, vous pourrez profiter de cette énergie pendant toute la saison.

Il est également possible de renouveler cet exercice une fois par semaine durant toute l’année.

Il faut souligner que si l’on ne possède pas un fort potentiel énergétique, on ne peut pas éliminer les problèmes efficacement. Si les organes du corps ne sont pas chargés d’énergie, le travail avec le Salvator ne sera pas très efficace et les résultats obtenus ne seront pas vraiment probants. Car c’est tout le corps qui participe à la réalisation des objectifs. Ainsi un rêve resterait un rêve.

 

Position assise

On tient le Salvator sur le 2-ème chakra (en-dessous du nombril), le trou noir tourné vers l’extérieur, le dos du Salvator tourné vers le corps.

Les yeux fermés

Ecoutez le 2-ème chakra comme on écoute la musique. Commencez à faire tourner le chakra dans le sens des aiguilles d’une montre, comme si vous le serriez, comme si vous faisiez un nœud bien serré avec. Au bout de quelques minutes, vous allez ressentir une pulsation. Visualisez une boule rouge à la place du nœud, qui pulse sous le Salvator dans votre chakra. Cette boule rouge se gonfle et se serre sous le Salvator, tantôt en le poussant, tantôt en l’attirant.

Prenez ensuite le Salvator avec les deux mains (une main sur le Salvator, l’autre main dessous). Restez à l’écoute de cette boule rouge pendant 15 à 20 min. (Ce moment est très stimulant pour l’énergie sexuelle).

Ainsi, vous emmagasinez beaucoup d’énergie. Maintenant il faut répartir cette énergie sur tout le corps. Enlevez tous les bijoux. Frottez-vous énergiquement les mains. Effectuez « le lavage du visage à sec » avec vos deux mains (les doigts dirigés vers le haut) dans l’ordre suivant : front, joues, mâchoires, menton, oreilles, avec des mouvements appuyés (10 fois). Cet exercice est très bénéfique pour la beauté du visage.

Frottez-vous encore une fois les mains. Avec les deux mains frottez énergiquement les oreilles dans le sens contraire des aiguilles d’une montre (10 fois).

Frottez-vous encore une fois les mains. « Coiffez-vous » avec vos deux mains (les doigts dirigés vers le haut), avec des mouvements appuyés, dans l’ordre suivant : front, sommet de la tête, nuque, derrière les oreilles, mâchoires, menton (10 fois). Vous aurez des sensations très agréables. Cette technique est très bénéfique pour les cheveux.

Avec la main droite tapotez énergiquement le bras gauche (de l’épaule jusqu’aux doigts et inversement) 10 fois.

Avec la main gauche tapotez énergiquement le bras droit (10 fois).

Avec la main droite tapotez énergiquement la poitrine, côté gauche (de l’épaule jusqu’au plexus solaire) (10 fois).

Avec la main gauche tapotez énergiquement la poitrine, côté droit (10 fois).

Avec vos deux mains tapotez énergiquement les côtes (10 fois).

Avec vos deux mains tapotez énergiquement le dos (10 fois).

Avec vos deux mains tapotez énergiquement les fesses (10 fois).

Avec vos deux mains tapotez énergiquement les jambes (en partant des fesses jusqu’aux genoux) 10 fois.

Maintenant frottez-vous les mains et posez-les sur les reins (position debout).
Au bout de quelques minutes vous ressentirez la chaleur et la pulsation dans les mains et dans les reins. Conservez cette sensation pendant 5 minutes environ. (C’est un indicateur de la qualité de votre exercice).
Ainsi vous avez accumulé beaucoup d’énergie dans vos reins.
Une fois l’énergie emmagasinée et répartie dans tout le corps, vous pouvez passer aux autres exercices et pratiques avec l’Artefact Salvator.
Remarques.

* Il est préférable de tapoter le corps nu, plutôt qu’à travers les vêtements.
* « Le lavage du visage à sec » peut être effectué même plusieurs fois par jour dans un but cosmétique. Pour cela il faut préalablement tenir le Salvator entre les mains pendant 1 à 2 minutes au niveau du thymus (le trou noir tourné vers la main droite pour les droitiers).
*Lorsqu’on est obligé d’arrêter cet exercice pour telle ou telle raison pendant un jour (deux jours maximum), il conviendra de prolonger la durée du travail d’un jour (ou deux).
*Si vous choisissez d’effectuer ce travail tous les deux jours, le nombre total des jours d’exercice doit être égal à 12.
*Lorsque l’état de santé ne permet pas d’effectuer cet exercice en position assise, il est possible de le faire en position couchée.

 

Découvrez d’autres recommandations de travail avec l’Artefact Salvator, en combinaison avec les CEF de Koltsov suivez ce lien.

 

Vous pouvez acheter l’Artefact Salvator sur le site du distributeur français Quant’Essence. Pour en savoir plus,  suivez ce lien.

L’étonnant Salvator quantique: qu’en pensent les Russes?

Tatiana

Lorsque le Salvator est sorti, je me souviens d’avoir eu un rythme de vie très soutenu à ce moment-là, beaucoup de négociations, de voyages, le manque de sommeil, les prises de parole en public, bref, une grande tension psycho-émotionnelle. Je me réveille un matin : il faut aller au travail, voir les gens, alors que j’ai cette sensation de grande tension intérieure. Je réalise que je ne peux pas y aller dans cet état. Je repense au Salvator. Et c’est un résultat très étonnant : je prends le Salvator dans les mains, je commence à travailler avec, et la tension dans le corps se dissipe, les muscles du visage se détendent, puis cela descend de plus en plus bas. Puis, j’expire et c’est tout. Comme s’il n’y avait jamais rien eu!

En temps normal, il m’aurait fallu plusieurs jours de repos, rattraper du sommeil, méditer, me retrouver seule… Or là, 10 minutes tout au plus ! Le sentiment d’être revenue dans un état normal, sain et harmonieux.

J’ai dépassé, en franchissant une ligne continue, et j’ai été arrêtée par un policier. C’est de la façon dont notre état intérieur se reflète à l’extérieur. Après notre discussion, le policier m’a ouvert la porte de la voiture, m’a remis mon permis, et m’a dit « soyez prudente » ! Si je n’avais pas été dans un état aussi serein et harmonieux, je n’aurais probablement pas atteint un tel résultat.

 

Nadezhda

Dès que j’ai reçu l’information sur ce produit étonnant, cet artefact, j’ai senti qu’il était pour moi, car j’ai senti une telle attraction, une telle impulsion, une telle envie de connaitre ces énergies ! Quand j’ai pris cet artefact la première fois dans les mains, j’ai eu le sentiment de ne faire qu’un avec l’univers. Au début, lorsqu’il n’y a avait pas encore de Protocole, je le tournais dans le sens des aiguilles d’une montre, parce que tout dans la nature et dans notre conscience marche en spirale.

La première semaine, j’ai commencé à faire des rêves très étonnants. J’ai vu trois de mes incarnations. Ces images étaient si réalistes que j’ai été bouleversée par ce que j’ai vu.

La veille, j’avais appris pour ces incarnations. Lorsque je les ai vues moi-même, dans mes rêves, alors que j’avais travaillé avec le Salvator la veille, j’ai été bouleversée.

Une autre chose m’a sidérée : on m’a montré dans mes rêves les situations dans lesquelles j’avais commis des erreurs. Et dans mes rêves, j’ai réussi à retravailler ce qui devait être corrigé. C’est comme si on faisait machine arrière et que l’on gommait la situation. Je demandais pardon avec ferveur. Par exemple, dans ma vie, j’ai eu un avortement. Etant jeune, je l’ai oublié. Alors qu’en travaillant avec le Salvator, dès la première semaine d’utilisation, on m’a montré la situation, et durant une nuit entière, j’ai supplié son pardon à l’âme que j’ai privé d’entrer dans cette vie physique. Je pleurais, je demandais pardon. En me réveillant, j’ai compris que j’avais corrigé là quelque chose de très important dans ma vie. J’ai senti une certaine sérénité intérieure, un état d’harmonie. J’étais très reconnaissante de cette aide à travers le travail avec le Salvator : d’avoir travaillé dessus et demandé pardon pour cette erreur dans ma vie. Jeunes, on faisait cela sans être conscient, sans se poser de questions : « Que se cache-t-il derrière cela » ? En prenant de l’âge, lorsqu’on travaille avec les énergies subtiles, il y a beaucoup de prises de conscience. Que les pensées et les actes sont interdépendants. Dans la vie, tout se paie.  C’est la loi de l’Univers. Demander pardon, c’est corriger la situation, c’est nettoyer le chemin devant soi. De nouveaux horizons s’ouvrent devant toi, à travers le pardon, à travers la libération.

 

Valéria

Je voudrais vous parler du Salvator. C’est une chose unique en son genre. Ma vie se divise en deux parties : avant et après le Salvator ! Mes sentiments, mes sensations et mes émotions sont devenus plus intenses. Je suis une personne très émotive, je ressens tout fortement. Les émotions occupent une place importante dans ma vie. Par exemple, avant, si quelqu’un m’agaçait, je l’ignorais, je fuyais. Maintenant, avec le Salvator, c’est différent.

Le sentiment d’agacement qui surgit me montre clairement et beaucoup plus rapidement pourquoi cette personne m’excède. Je prends conscience que cette émotion doit être travaillée chez moi.

Supposons qu’une personne provoque en moi de l’agacement. Avant, j’arrivais à l’ignorer, sans réfléchir au pourquoi. Maintenant, le Salvator amène la compréhension de la raison de l’agacement. Et le travail sur cette émotion se fait rapidement. Les gens sont là pour nous faire prendre conscience : si quelque chose me dérange chez l’autre, c’est que cette émotion est présente chez moi. Avec le Salvator, cela passe beaucoup plus vite.

Comment reçoit-on les réponses ? De différentes manières.

Certains entendent, d’autres voient les choses. Moi, j’ai besoin de toucher pour comprendre. Et maintenant, j’ai commencé à le voir dans mes rêves. Les réponses à mes questions arrivent dans les rêves. Des idées intéressantes me viennent. Des évènements intéressants ont lieu. Que puis-je dire pour résumer ?

Comme le dit Oleg Shevchenko, le Salvator c’est le point mort.  La personne doit se sentir bien, en harmonie avec elle-même. S’il n’y a pas d’harmonie, c’est qu’il se passe quelque chose. C’est pourquoi il y a des émotions, des gens qui arrivent dans notre vie, des réponses aux questions.

Le Salvator donne la possibilité d’aligner sa conscience et soi-même de telle manière que la relation aux autres deviendra plus agréable. Ta vie deviendra plus intéressante.

Tout le monde ne vit pas cela. Mais comme je suis dans l’émotion, j’attire les gens qui me ressemblent. Lorsqu’on était à Perm, j’ai remarqué que mon partenaire avait vécu la même chose : une grosse colère. 4 heures plus tard, il a senti une forte douleur au niveau du plexus solaire.  Il ne pouvait pas dormir. Je lui ai demandé s’il avait compris pourquoi il vivait ça.  « Maintenant, j’ai compris : c’était la colère ». L’émotion était comprise, nous avons mis le Salvator sur son plexus. 5 mn plus tard, il dormait. Mais comment cela se fait-il ? Sensations et émotions intéressantes dans notre vie! Merci pour le Salvator, il est formidable !

 

Ludmila

Nous travaillons actuellement avec le Protocole « Etoile noire » de Michell, qui permet de supprimer les états négatifs. Au début, ce n’est peut-être pas très visible, mais avec le temps, on remarque que les relations changent et avec les partenaires, il n’y a plus d’agressivité, et au sein de la famille, les enfants ont une attitude plus loyale envers leurs parents.

On a une famille où le fils est alcoolique. Avant l’utilisation du Salvator, il était souvent en conflit avec sa mère. Dès lors que sa maman a commencé à travailler avec le Salvator et à supprimer le négatif, son fils a aussitôt changé son attitude envers elle. Il est devenu plus attentionné. Il lui demande si elle a bien dormi, comment elle a passé sa journée… Avant, il n’y avait pas ça.

Je vais vous raconter un autre cas. L’une de nos collaboratrices a sa maman âgée qui souffre d’athérosclérose et, bien sûr, d’un début de démence. Elle se montre très agressive. Dès lors que Nathalia a commencé à utiliser le Salvator, sa relation à sa maman s’est aussitôt améliorée. L’agressivité a disparu. La relation est devenue beaucoup plus simple. Toutes ces émotions excessives ont laissé place au calme et à la sérénité. c’est ce qu’elle a remarqué.

De plus, on a obtenu des résultats intéressants dans les situations de crise. Par exemple, la hausse de la tension artérielle. Au moment de cette hausse de tension, la personne prend le Salvator dans les mains, visualise un état de santé et envoie tout le négatif dans le trou noir. Aussitôt, le mal de tête et la douleur au cœur disparaissent. La personne ressent de la légèreté. Prenons des crises de douleur diverses. Par exemple, une douleur au genou. Au moment de cette douleur au genou, on peut placer le Salvator sur le genou. Imaginer cette douleur et l’envoyer au cœur de l’étoile de Michell. La douleur disparait. Ou alors, elle modifie sa nature. Le facteur douloureux change complètement.

J’aimerais rajouter que le Salvator permet de supprimer des peurs. On a l’habitude de vivre dans la peur :  la peur de prendre la parole en public, par exemple, la peur de se mettre en avant etc. Grâce à l’utilisation du Salvator, ces choses-là disparaissent. On parle facilement de certaines situations de la vie dont il n’osait pas parler avant. Maintenant, toutes ces peurs disparaissent, même dans l’interaction avec les enfants, dans la relation au mari. Elle parle facilement de certaines situations. Sans aucune peur. Et comme elle n’a plus peur de la réaction de ses proches à une situation, tout se passe sans accrocs. Et les relations changent complètement.

Dans mon entourage, un groupe d’énergéticiens ont commencé à travailler avec le Salvator. Que font-ils ? Ils prennent n’importe quel CEF de la série or et commencent à travailler sur les programmations négatives. Prenons, par exemple, le lavage de cerveau. Ils prennent un correcteur de la série or. Ils ont médité avec, ils l’ont tenu dans les mains, ils s’y sont connectés, puis, ils l’ont rangé. Puis, ils prennent le Salvator et envoient tout le négatif, soit tout le travail réalisé avec le CEF or, dans l’étoile noire de Michell. Les résultats sont très rapides et sensiblement amplifiés. Ils travaillent ainsi avec les différents CEF or et le Salvator depuis 6 mois environ. Ils ont un recul important sur le travail avec les différents CEF or, combinés au Salvator.

 

Irina

J’ai également un exemple d’addiction à l’alcool où la mère de celui qui buvait utilisait le Salvator. Alors qu’il pouvait boire parfois pendant plusieurs mois sans s’arrêter. Le Salvator l’a aidé. Ces périodes sont devenues plus courtes et moins fréquentes. D’abord, il tenait une semaine sans boire, puis, un mois… J’espère qu’il va se sortir complètement de cette situation.

Nous avons un cas très intéressant. Une femme, paralysée depuis 23 ans, qui était alitée pendant un an. Elle est très forte par nature. Lorsque les correcteurs sont sortis, elle en a acquis. Elle a presque tous les CEF. C’est là qu’est apparu le Salvator. Lorsqu’elle a commencé à se servir du Salvator, elle l’a compris très vite. Elle lisait le Protocole toute la nuit, en le tenant dans les mains. Le matin, elle s’est endormie, et en se réveillant, elle a ressenti une gêne. Pendant 23 ans, elle avait eu une partie du corps paralysée. Elle ne pouvait pas déplier un bras. Grâce au Salvator, lorsqu’elle a lu le Protocole, et qu’elle a commencé à s’en servir, elle se réveille le matin et ne comprend pas ce qui la gêne dans son lit. Il s’est avéré que son bras s’était déplié. Il s’est littéralement déplié en une nuit ! Et elle se sent déjà mieux. La sensibilité est revenue dans ses doigts. Les doigts ont commencé à se déplier, alors qu’elle avait un bras plié au niveau du coude et un poing serré.

 

Ludmila

Tu commences à comprendre une situation ou un évènement de façon objective, comme si les écailles t’étaient tombées des yeux : voici la façon dont il faut voir les choses !

Le ressentiment vient d’un manque de compréhension mutuelle. Personne ne veut blesser l’autre délibérément. Lorsqu’une personne est blessée, elle conserve ce sentiment de tristesse au fond d’elle. J’ai vécu une situation où une personne très proche de moi m’a contraint à lui dire qu’elle avait tort. Sa réaction fut violente et négative. Comme cette personne m’est chère, j’aurais normalement dû réagir différemment, comme quand je n’avais pas encore de Salvator : j’aurais dû me vexer, fondre en larmes, garder rancune… Mais cela ne s’est pas du tout passé ainsi. La situation s’est dissoute d’elle-même. Rien n’est resté au fond. De tout ce qui déclenche les processus de destruction ou de maladie, il ne restait plus rien.

De plus, le Salvator exerce les vœux.  Mais il y a un petit secret. Les rêves doivent être objectifs. Tu dois correspondre à ce que tu désires. A un moment, tu prendras conscience que tu peux TOUT faire. Le principal est de correspondre et de comprendre que tu dois pouvoir faire face à ton rêve. Je pense que nous ne savons du Salvator que 10% de ce qu’il sait faire. Lorsque l’humanité aura appris à bien s’en servir, que nous l’aurons testé, que nous aurons obtenu des preuves, je pense que les résultats seront recueillis par le fabricant, et les gens verront comment ça marche.

Je souhaite à tous les partenaires de la société Centre Région de posséder un outil aussi formidable. Un produit qui aide les gens à être en bonne santé et à développer leurs capacités sans fin.

 

Alla

Le Salvator enlève réellement le stress que nous portons depuis notre enfance. Toutes nos blessures, nos peurs, nos douleurs, nos soucis. Nombre de personnes ne surveillent pas leur langage. Le langage est l’indicateur de notre conscience. Lorsque les gens plaisantent ou disent quelque chose, ils ne comprennent pas que les paroles façonnent notre vie. Je fais du yoga et de la méditation, mais le Salvator a rendu ma vie tellement plus riche, que je contrôle mon langage sans aucune difficulté et avec grand plaisir. Non pas pour que l’on m’écoute, mais pour m’écouter moi-même avec satisfaction.

 

Svetlana

Lorsque j’ai commencé à utiliser le Salvator, j’ai fait de la dépression. Aujourd’hui, j’en ai parlé avec Oleg Shevchenko, il dit que c’est normal, c’est le redémarrage. Au début, tout le monde ressent le Salvator différemment : chez certains, il agit d’une manière. Puis, il commence à agir comme il se doit.

J’ai un résultat intéressant : mon problème de crédit a été résolu. C’est un exemple intéressant de l’action du Salvator. Il y avait de la peur : j’avais peur de le dire à mon mari d’abord. J’ai pris un crédit sans l’accord de mon mari, pour que personne ne le sache. Or, il faut rembourser, et l’argent manque toujours. J’ai dû le raconter à mon mari, et le crédit a finalement été remboursé. Je pense que le crédit a été remboursé, car la peur a disparu. Cette peur : que dira mon mari ? Comment va-t-il réagir à ce que j’ai emprunté autant d’argent sans son accord ? Mais tout s’est bien terminé.

 

Anna

Le Salvator structure l’espace qui nous entoure, supprime le chaos de notre tête. Quand on avance en âge, on a malgré nous des pensées négatives, les programmes négatifs prennent le dessus.  « On ne pourra pas », « on n’y arrivera pas », « on n’aura pas le temps », « tout va mal se passer »…

Une jeune femme, qui se marie, fait des projections positives : fonder une famille, faire des enfants… donc, elle projette du positif. Mais passé 60 ans par exemple, on entend surtout dans notre population : « Attention, tu peux avoir un accident », « Evite ces gens-là », « N’y vas pas » et « Ne fais pas ça »… On essaie de nous contrôler, les parents etc. Lorsque la personne utilise le Salvator, celui-ci absorbe le chaos, qui règne dans sa tête et qui l’empêche d’avancer dans la bonne direction. Le Salvator absorbe tout ce négatif.

Je considère que notre produit a un grand avenir. J’appelle tout de même à une utilisation classique des CEF de Koltsov et à une utilisation combinée des différentes séries des CEF et du Salvator.

 

Galina

J’ai obtenu un résultat formidable avec le Salvator, sur le plan physique et psychologique. Sur le plan physique d’abord : j’avais très mal à un talon depuis 8 mois. Il m’a suffi d’une seule fois pour obtenir ce résultat. Cela fait 5 mois que je n’ai plus mal ! Je marche sans douleur. Je trouve ce résultat extraordinaire !

Sur le plan psychologique, j’ai atteint l’harmonie au sein de la famille. Les peurs et les tensions ont disparu. Les problèmes se règlent vite et d’eux-mêmes ! Cela aussi, c’est un bon résultat.

Détendez-vous sur le tapis bioénergétique PIOKAL® et stimulez l’ensemble des points énergétiques de votre corps

Les Stimulateurs Bioénergétiques PIOKAL, qu’est-ce que c’est ?

L’homme est une centrale électrique vivante, de la cellule à l’ensemble de son organisme. Nous générons l’énergie connue sous le nom de champ magnétique. Il est prouvé que l’énergie circule dans l’organisme et transmet l’information des organes au cerveau.

Qu’arrivera-t-il en cas de blocage d’information entre un organe malade et le cerveau ?

Le cerveau ignorera la maladie et ne pourra pas lancer les mécanismes de la guérison. De ce point de vue, la maladie n’est rien d’autre qu’une panne, une faille dans la transmission d’information. La diffusion de notre énergie s’effectue à travers tout le corps et surtout, à travers les points biologiquement actifs : sur le visage, les mains et les pieds.

Ce champ d’énergie comporte l’information précieuse sur l’état de nos organes et leurs affections. On voit beaucoup de publicités et une grande quantité d’information sur les nouveaux moyens thérapeutiques. Mais si l’on prend ces remèdes sans comprendre d’où proviennent les blocages énergétiques, les résultats se font attendre.

La réponse à cette question fut la technologie mise au point par le chercheur polonais, Kazimezh Piotrovicz. Il s’agit d’un produit sans précédent: les Stimulateurs Bioénergétiques PIOKAL.

Comment fonctionnent les Stimulateurs Bioénergétiques PIOKAL ?

Les Stimulateurs PIOKAL réverbèrent efficacement les courants bioénergétiques, émis par l’homme, les rendant à son organisme. Les énergies renvoyées par le « miroir » PIOKAL sont stockées et amplifiées.

Ainsi, elles débloquent l’échange d’information entre l’organe malade et le cerveau, en le rendant fluide et continu. Le cerveau reçoit le signal d’anomalie et déclenche les mécanismes d’auto-guérison, qui permettent d’assainir l’organisme.

Commandez maintenant

Les Stimulateurs PIOKAL favorisent un assainissement global

L’organisme détermine lui-même quelles fonctions ont besoin de correction et assure cette correction lui-même. L’effet PIOKAL rappelle le brise-glace qui fraie le chemin pour les bateaux: tisanes, compléments alimentaires et autres produits naturels.

« Nous avons étudié les effets stimulants des produits PIOKAL sur les souris blanches, c’est un modèle classique », – explique Vladimir Senkine, candidat en médecine, réflexothérapeute, docteur en biologie, diplômé de la Faculté de l’homéopathie du Royaume-Uni. – « Avec l’objectif de transposition des résultats à l’homme. Les produits PIOKAL exerçaient une puissante action stimulante sur l’organisme. Les 6 indicateurs fonctionnaient à l’identique, ce qui arrive rarement (Cf. la liste des indicateurs ci-dessous). On peut donc assurer que l’effet stimulant des produits PIOKAL est une réalité. Les produits PIOKAL sont donc très prometteurs, surtout combinés à d’autres moyens thérapeutiques, destinés à rehausser le niveau énergétique ».

1.Catabolisme

2.Appétit

3.Activité motrice

4.Asymétrie fonctionnelle du cerveau

5.Mémoire

6.Homéostasie

Découvrez également le nouveau produit de la marque PIOKAL® : le tapis bioénergétique qui fonctionne selon le principe d’acupuncture et rééquilibre les énergies du corps durant le sommeil.

Contrairement aux Stimulateurs des pieds, très utiles aux personnes qui effectuent de longues marches, restent souvent debout ou souffrent de problèmes circulatoires, du syndrome des jambes lourdes, des pieds froids ou simplement de douleurs dans les membres inférieurs, le tapis bioénergétique PIOKAL s’adresse à quiconque souhaite préserver et améliorer sa santé d’une façon globale, naturelle et extrêmement simple.

Le tapis bioénergétique PIOKAL est une vraie alternative au matelas BEMER, très onéreux et quasi impossible à transporter. Le tapis bioénérgétique PIOKAL, quant à lui, est fin et léger : un achat pour toute la famille,  il vous suit dans vos voyages.

En effet, le tapis bioénergétique PIOKAL vous accompagne partout: il se glisse facilement dans votre lit, prend place dans votre canapé, s’allonge sur votre chaise-longue du jardin ou vous sert de tapis de sport. Il peut même servir de paillasson à votre animal de compagnie…

Pour commander un tapis bioénergétique PIOKAL auprès du distributeur français, cliquez ici.

 

Livre du chercheur polonais Kazimierz Piotrowicz, inventeur des Stimulateurs PIOKAL

Dans son livre sur les Stimulateurs Bioénergétiques PIOKAL®, Pr Piotrowicz explique pourquoi nous sommes malades et comment recouvrer la santé grâce au transfert d’information.

Dans Treatment by information transfer, découvrez le principe de fonctionnement des Stimulateurs Bioénergétiques PIOKAL, leur action sur l’organisme et les témoignages des utilisateurs

« Treatment by information transfer » ou « Get your health back » broché: 328p; langue: anglais.

Acheter le livre en France

 

Qui est Kazimierz Piotrowicz ?

Chercheur polonais, nominé au prix Nobel, K. Piotrowocz est l’inventeur des Stimulateurs bioénergétiques PIOKAL cliquez ici pour découvrir les produits PIOKAL)

Sept ans de recherches et d’études ont précédé l’apparition des stimulateurs. K.Piotrowicz a été personnellement confronté à la maladie – il était immobilisé sur un lit, l’amputation des pieds le menaçait – et sa femme était gravement malade. Ayant perdu tout espoir deguérir avec des méthodes de traitement de la médecine classique, K.Piotrowicz a commencé à étudier l’acupuncture, la bio-résonance, les biotechnologies etc… (cliquez ici pour lire l’article complet)

 

 

Idées cadeaux pour toutes les mamans

A l’occasion de la fête des mères


Offre valable jusqu’à la fin du mois. 

Le masque bioénergétique PIOKAL à seulement 109 euros TTC (90,83 euro HT)!

Pour en profiter, cliquez ici.

La bioénergétique